Résidences america

La Résidence America 2015 - Justin Torres


 

 

Justin Torres est né en 1981 dans l’État de New York. Il est diplômé de l’atelier d’écriture de l’université de l’Iowa. Il a publié de nombreux textes dans diverses revues (Granta, entre autres). Vie animale est son premier roman. Il a été la révélation de la rentrée littéraire 2012. Après avoir été « fellow » à Stanford et à Harvard, il enseigne à Columbia University.

 

Les chroniques de Justin Torres durant sa résidence

Chronique 1 - VF

J’ai acheté une cuisse de confit de canard. J’attends de me faire un ami (ou une amie) français(e) pour l’inviter à venir dans mon appartement. Je lui montrerai cette cuisse de canard et il ou elle m’expliquera comment faire un cassoulet.

Lire la suite

Chronique 1 - VO

I bought a confit duck leg. I am waiting to make a French friend, and invite him or her up to my apartment. I will show them the leg, and then have them explain to me how to make a cassoulet.

Lire la suite

 

Chronique 2 - VF

J’ai été invité à prendre le petit-déjeuner avec M. le maire dans son bureau. Tu ne seras pas surprise d’apprendre, Vincennes, que ton maire se réveille considérablement plus tôt que ton écrivain en résidence.

Lire la suite

Chronique 2 - VO

I was invited to have breakfast with the mayor in his office. You won’t be surprised to learn, Vincennes, that your mayor wakes up considerably earlier than does your visiting writer.

Lire la suite

 

Chronique 3 - VF

J’avais écrit une chronique du mois écoulé légère comme une plume, mais quand je me suis assis pour la taper hier soir, j’ai appris la nouvelle des attaques à Paris.

Lire la suite

Chronique 3 - VO

I had written a rather fluffy chronicle of my last month, but when I sat down to type it up last night, I learned of the attacks in Paris.

Lire la suite

 

Chronique 4 - VF

J’ai été invité dans un collège, ici à Vincennes, auprès d’élèves de douze ans. Ils avaient lu des extraits de mon roman et plus d’une fois, ils m’ont demandé pourquoi la mère dans le livre ne quitte pas son mari, homme violent et d’humeur changeante.

Lire la suite

Chronique 4 - VO

I visited a school here in Vincennes in which the children were all aged twelve. They had read some sample chapters of my book and more than once they asked why the mother in the book did not leave her husband, a violent, mercurial man.

Lire la suite

 

 

Top