Résidences america

La Résidence America 2010 - James NOËL

Le Sang visible du vitrier
Vents d’ailleurs / www.ventsdailleurs.com
Février 2009

Poète-vitrier, né à Hinche (Haïti) en 1978, James Noël est considéré aujourd’hui comme une des jeunes voix majeures de la littérature haïtienne. Ses poèmes sont dits et mis en musique par des interprètes de renom. Un vent salé nous vient du large avec Le sang visible du vitrier de James Noël. Poésie toujours à double tranchant, violente et douce, âpre et sensible, poésie généreuse, soucieuse de partager le lot commun avec ses frères de peine, en gardant l’espoir d’un monde meilleur, sans cesse à construire et dont les mots du poète sont souvent les premières pierres.

James Noël vient aussi d’achever son premier album jeunesse, La fleur de Guernica, où l’on retrouve toute la pudeur de ses mots de miel dans une histoire d’amour comme sûrement nombre d’enfants ont vécu dans leur cœur.

« Le vitrier, celui qui fabrique et pose les vitres, a besoin d'engagement, d'embrasement et de clarté. Métier de la transparence, donc de gens de bonne volonté, aux mains propres, à la personnalité nette comme la couleur du sang ! Quel détour pour épingler une élite encrassée, répugnante... C'est que James Noël a l'art du contraste, et cultive sens et non-sens. » Le Nouvelliste

 

 

Les chroniques de James NOËL durant sa résidence

Chronique 1 - VF

Ladies and gentlemen, bonjour ! Je vous écris depuis la rue de la Jarry. La première fois que je découvrais le nom de cette rue, je fouillais ma tête de fond en comble pour trouver son origine.

Lire la suite

Chronique 2 - VF

J’aurais aimé vous parler de vaudou et aussi de ma soirée chez Micheline, une bénévole des hautes sphères du festival America. J’aurais aimé vous parler de la

Lire la suite

 

Chronique 3 - VF

Le jeune écrivain se doit pour tâche d’essayer ses mains dès le réveil. Essayer ses mains, les astiquer comme l’aurait fait un tireur d’élite. Le jeune doit apprendre à se servir de ses mains

Lire la suite

Chronique 4 - VF

Je n’arriverai pas jusqu’au bout de la foule Pour te réinventer multiple Dans l’absolu d’une chambre noire Sachant que c’est toi Perdue dans un trou de mémoire, qui t’endormais en ta faillite

Lire la suite

 

 

Top