Résidences america

La Résidence America 2009 - Charles D'AMBROSIO

Le musée des poissons morts [The dead fish museum]
Albin Michel / www.albin-michel.fr
Mai 2007
Traduit par France Camus-Pichon

Originaire de Seattle, Charles D’Ambrosio est considéré comme un maître de la nouvelle. Ses textes ont été publiés dans de nombreuses revues littéraires. Il vit à Portland et enseigne dans de grandes universités américaines.

Le musée des poissons morts a été unanimement salué par la presse américaine. Ce recueil de nouvelles évoque les relations complexes entre les humains à travers des fragments de vies. Les personnages sont confrontés à la noirceur de leur existence : que ce soit de douloureuses révélations familiales, la manipulation d’autrui pour faire prospérer sa petite entreprise, le désespoir d’un amour autodestructif, la maladie comme la schizophrénie, le souvenir d’un viol, ou le tournage d’un film pornographique.

« Les mots, chez D’Ambrosio, ne changent pas le monde, ils le montrent tel qu’il est, cruel, injuste, traversé parfois d’éclairs de beauté et de bonté. Cette poésie des ténèbres qui ne dit pas son nom marque le lecteur et, souvent, lui brise le cœur » Le Figaro

 

 

Les chroniques de Charles D'AMBROSIO durant sa résidence

Chronique 1 - VF

Avant que je parte de chez moi il y a quelques semaines, je n’avais jamais eu de vraie valise. J’ai voyagé, mais toujours avec une certaine réticence

Lire la suite

Chronique 1 - VO

Before leaving home several weeks ago, I had never owned a proper suitcase. I’ve traveled, but always rather reluctantly for work or under rough conditions

Lire la suite

 

Chronique 2 - VF

Allez savoir pourquoi, je suis resté fasciné devant les cageots de bois qu’on utilise pour transporter les fruits et les légumes à Vincennes. On n’en voit plus

Lire la suite

Chronique 2 - VO

For no apparent reason I found myself fascinated by the wooden boxes used to pack fruits and vegetables in Vincennes. You no longer see those boxes in

Lire la suite

 

Chronique 3 - VF

Tu étais assise au premier rang et tu m’as demandé quel avait été le jour le plus triste de ma vie. Je n’ai pas su comment te répondre. Comme la plupart des

Lire la suite

Chronique 3 - VO

You sat in the front row and you asked me about the saddest day in my life and I wasn’t sure how to answer. Like most adults who aim for honesty I see the

Lire la suite

 

Chronique 4 - VF

Notre groupe d’écriture vincennois s’est réuni pour la dernière fois, et cela m’a fait réfléchir à ce que

Lire la suite

Chronique 4 - VO

Our Vincennes Writing group met for the last time and that got me thinking about the value of groups.

Lire la suite

 

 

Top